Explore the next frontier of data

Read the latest news and opinions from our experts

 

Featured Post

Recent Posts

EMEA Diaries: Rencontrez l’équipe Starburst Europe Du Sud - Focus sur le marché analytique en France

 

Bienvenue à Martial et Victor, c’est un plaisir de vous avoir dans notre équipe Starburst, à la tête de la toute nouvelle filiale française! Pouvez-vous nous donner un peu d’information sur vous, votre parcours et les raisons pour lesquelles vous avez choisi de rejoindre Starburst?

Martial: Bonjour, je suis Martial Coiffe et je suis basé à Paris. Je travaille dans le monde de la “data” depuis longtemps que ce soit en tant que consultant ou chez des éditeurs de logiciel informatique. J’aime cette expérience d’être le 1er sur le terrain, c’est la 2ème fois que je vis cette expérience, chaque jour est différent (engagement avec les clients/prospects, les partenaires, le marketing, le recrutement…). Rejoindre Starburst a été un choix plutôt simple - lorsque l’on comprend après quelques minutes d’entretien que l’on va aider les entreprises à résoudre leurs problématiques d’accès à la données, la question de rejoindre l’aventure ne se pose plus.

Ce qui m’anime le plus lorsque je dois choisir ma prochaine aventure professionnelle tourne autour de 5 piliers principaux: la culture de l’entreprise, l’esprit d’équipe, le potentiel d’évolution de carrière, l’appétence du marché et prendre du plaisir au quotidien. Starburst coche toutes les cases. Je suis ravi que Starburst nous ait donné, avec Victor, l’opportunité de piloter les activités en Europe du Sud avec un focus sur la France.

Victor: Bonjour, je suis Victor Coustenoble, Je suis basé à Paris et je travaille dans l’industrie des éditeurs de logiciel dans le domaine de la donnée depuis 20 ans. J’ai été consultant, chef de projet et avant-vente chez des éditeurs de data-mining (KXEN), de business intelligence (Jedox et Tibco Spotfire), de base de données NoSQL (DataStax/Cassandra), et d’outils de préparation de données (Trifacta).

Et ayant vécu l’évolution de l’exploitation (du stockage à la mise en valeur) de la donnée depuis de nombreuses années, et constatant que les mêmes types de questions se répètent toujours et encore (où stocker la donnée et comment y accéder), l’idée principale de Starburst (Trino/Presto) d’un accès décentralisé, unique et simple me semble très pertinent aujourd’hui.

C’est ainsi que j’ai saisi l’opportunité de démarrer la filiale française de Starburst en France (quelque chose que j’ai déjà fait pour DataStax et Trifacta) avec Martial, et je suis impatient de montrer la pertinence de nos solutions.

Comment comptez-vous tirer parti de vos compétences et connaissances de l’industrie chez Starburst?

Martial: Je travaille dans le monde de la donnée depuis plus de 15 ans, essentiellement sur des solutions analytiques, de data visualisation. Ces expériences chez des éditeurs de logiciel couplées à mes expériences en tant que ex-consultant en management/stratégie me permettent de mieux appréhender, comprendre, qualifier les besoins et problématiques des clients. Je rencontre des centaines d’entreprises et partenaires chaque année sur des problématiques liées à la donnée; cela me permet de renforcer mon expertise et mon expérience dans ce domaine et je souhaite les partager avec mes clients.

Victor: Je pense que ma connaissance de l’écosystème et de l’évolution des solutions autour de la donnée me permet d’avoir un regard pragmatique sur cette industrie et les besoins des entreprises. Les systèmes et besoins ont changé mais les questions restent les mêmes et il n’y a toujours pas de solutions “magiques”. Je veux partager mon expérience avec les entreprises pour les conseiller dans leurs choix d’architecture data et éviter les “buzzwords”.

Pouvez-vous nous parler du marché de l'analyse de données en France ? Selon vous, quels sont les plus grands défis d'analyse de données auxquels les entreprises sont confrontées ?

Martial: Pour répondre à l’ambition de digitalisation des entreprises, le marché de l’analytique en France n’a fait qu’évoluer. Sur les 10 dernières années, de multiples initiatives ont contribué à son évolution, que ce soit:

  • organisationnelle avec l’apparition de nouveaux métiers comme les CDO, les data scientists, data analysts…
  • mise en place de nouvelle solution: Data Lake, DW, BI, ETL… on-prem, cloud, hybride...
  • l’apparition de nouveaux concepts: data fabric, data mesh…
  • des contraintes réglementaires : BCBS 239 dans le monde bancaire, GDPR, réduire l’empreinte carbone...

Et la pandémie du COVID a démultiplié ce besoin de digitalisation. Cependant la problématique reste la même: comment permettre aux métiers d’accéder plus rapidement et facilement à de multiples données (on parle désormais de Teraoctet voire de Pétaoctet de données) pour prendre des décisions en quasi temps réel. Les métiers ne peuvent plus attendre la mise en place de processus longs et coûteux d’extraction de données et de démultiplication de ces données dans des entrepôts à des fins analytiques. 80% du temps est passé à traiter la donnée et 20% à analyser ces données. Le challenge aujourd’hui est d’inverser la tendance et permettre aux métiers de passer plus de temps sur l’analyse, la prise de décision sans se préoccuper de savoir où sont les données, leur format etc.

Victor: Le marché de l’analytique en France a bien évolué depuis 10 ans, les entreprises se sont équipées d’outils de Business Intelligence (Reporting, Visualisation de données) et des entrepôt analytiques (bases de données ou data lake) se sont construits pour répondre à ces besoins analytiques. Mais comme partout ailleurs, les choses continuent d’évoluer avec 2 facteurs principaux, l’augmentation du volume des données et des besoins analytiques, dû à la fameuse ‘“digitalisation” des entreprises et de leurs clients, et les nouvelles solutions à disposition et leur mise en place au fil des années par différentes équipes ou des  rachats (stockage Cloud, nouvelles bases de données, analyses prédictives, nouveaux formats de stockage, flux temps réel ….).

Mais les questions au fond restent toujours les mêmes : Comment permettre à mes utilisateurs d'accéder simplement à leur données depuis leurs outils favoris et pour leurs besoins métiers ? Et les utilisateurs ne veulent pas (et n’ont pas besoin de) savoir où et comment sont stockées leurs données, ils veulent juste prendre des décisions basées sur des analyses métiers. Le challenge principal aujourd’hui est donc pour les architectes data de continuer à évoluer (Cloud, temps réel, nouveaux stockages, intégrations de systèmes externes ou tiers …) tout en garantissant à leurs utilisateurs métiers un accès simple et performances à leurs données, et cela quelques soient leurs stockages et formats.

Quelle est votre vision de Starburst en France? Comment allez-vous aider Starburst à poursuivre sa croissance en EMEA?

Martial: En se connectant à n’importe quelles sources de données (Data warehouse, bases de données, NoSQL, Streaming, Data Lake Hadoop ou Cloud), qu’elles se trouvent on-premise, dans le Cloud ou dans des environnements hybrides ou multi-cloud ; Starburst permet aux utilisateurs d’utiliser du SQL ou les outils d’analyse classiques (Looker, Qlik, PowerBI, Tableau, ThoughtSpot, Dataiku, Spotfire, MicroStrategy...) pour accéder et croiser très rapidement, et en toute sécurité, des sources de données disparates, et cela sans duplication des données. Starburst devient le point d’accès unique et sécurisé à toutes les données. 

Dès lors Starburst répond à ces problématiques d’hétérogénéité des systèmes informatiques des entreprises françaises - les données sont partout, dans une infinie variété de sources de données. Je suis arrivé chez Starburst il y a à peine 3 mois et la solution a déjà pu être déployé dans plusieurs entreprises françaises et européennes. Ce n’est que le début et si vous souhaitez en savoir plus nous serons au salon du Big Data à Paris les 28 et 29 Septembre prochain.

Victor: Starburst a un rôle clé à jouer dans l'évolution des architectures data et particulièrement en France. Les changements d’architecture (migration dans le Cloud et entrepôt de données central) ne peuvent pas se faire rapidement et simplement, ce sont des projets sur plusieurs années avec également des éléments (rachats de société, nouvelles applications, changement d’équipes, nouvelle réglementation …) qui viendront toujours perturber le beau projet défini sur le papier. Et c’est là que Starburst peut offrir cette flexibilité , cette souplesse et cette “optionalité” (comme l’a défini notre CEO) afin de ne pas toujours bouger toutes les données avant de les analyser. Pour des raisons historiques, ou de coût ou de réglementations, il n’est pas toujours possible de déplacer les données et Starburst va ainsi permettre aux utilisateurs de simplement les interroger et croiser leurs quelque soit leur origine et emplacement.

Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours ? Quels ont été les défis que vous avez rencontrés et comment les avez-vous surmontés ?

Martial: J’ai commencé l’aventure Starburst il y a 3 mois et je n’ai pas vu le temps passer. J’ai dû faire face à plusieurs challenges:

  • Interne: De prime abord la solution semble technique et j’ai dû monter en compétence d’un point de vue “technique” sur la solution. Il a également fallu que je m’entoure d’expert sur la solution pour bien expliquer au marché français comment nous pouvons répondre à leurs besoin d’accès aux données - pour cela je suis ravi que Victor nous ait rejoint. Nous formons un super duo avec chacun nos expertises au service des clients
  • Externe: nous lançons l’activité Starburst en Europe du Sud avec un focus important sur la France. Le challenge que nous rencontrons est “se faire connaître". De nombreuses entreprises estiment qu’il est nécessaire de dupliquer la donnée à des fins analytiques et ne connaissent pas cette “optionalité” apportée par Starburst d’avoir un point d’accès unique et sécurisé aux data peu importe où elles se trouvent et sans les dupliquer. Pour cela nous investissons dans le marketing et les partenaires qui sont un excellent relai de croissance dont nous voyons déjà les résultats.

Victor: De notre côté, le challenge est de montrer aux entreprises que la vision du data lake ou de l'entrepôt de données unique qui centralise toutes les données, et qui est vendue par des cabinets d'analystes, des études ou des éditeurs, n’est pas la seule solution. Qu’il existe des alternatives pour être plus agile et répondre rapidement aux utilisateurs sans besoin de démarrer des projets informatiques longs et coûteux. Et ce n’est pas pour rien si depuis 1 an des architectures et concepts comme le Data Mesh émergent sur le marché. On semble revenir à plus de pragmatisme. Enfin peut-être aussi que les gros projets Hadoop lancés il y a quelques années, avec plus ou moins de succès, ont accentués cette nouvelle défiance vis-à-vis des architectures monolithiques et des solutions “magiques”.

Comment voyez-vous l'évolution en France du marché de l'analyse des données dans les prochaines années?

Martial: La donnée est considérée comme le nouvel or noir du 21ème siècle, chaque entreprise doit savoir exploiter ses données pour continuer son évolution.  Le nombre de producteur de données et la volumétrie de données ne font qu’augmenter (IOT, réseaux sociaux, logs, systèmes transactionnels, données clients, vente, marketing…) et tout centraliser à un seul et même endroit ne semble plus toujours avoir de sens car il s’agit de mélanger de multiples informations et il devient ensuite plus complexe de les exploiter. A mon sens, le concept de Data Mesh va changer notre vision d’exploiter la donnée dans les prochaines années (se référer à nos articles et contenus sur le Data Mesh sur notre site internet).

La donnée peut être partout, dans des bases de données, des Data Lakes, dans le cloud, on-premises, dans plusieurs clouds, dans des environnements hybrides… et le métier ne doit pas avoir à se soucier d’où elles se trouvent. 

Il y a une forte tendance à tout migrer dans le cloud mais certaines données resteront forcément on-premises. Starburst est la réponse pour permettre d’exploiter cette hétérogénéité des systèmes sources.

Victor: Les architectures data des entreprises vont continuer à évoluer dans les prochaines années avec des migrations vers des environnements Cloud, multi-Cloud ou Hybride (On-premises + Cloud) et des attentes et besoins analytiques de plus en plus poussés de la part des utilisateurs. 

Il faudra néanmoins continuer à servir les utilisateurs dans leurs besoins analytiques durant ces évolutions, et continuer à prévoir que rien n’est jamais figé dans le marbre (on voit des projets Cloud revenir On-premises).

Un dernier point à partager avec notre équipe?

Martial: Starburst est une entreprise exceptionnelle où chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Toutes les idées sont bonnes à prendre et sont prises en considération. La solution évolue très vite et adresse de plus en plus de cas d’utilisation. L’arrivée de Galaxy notre version SaaS va encore plus révolutionner le marché d'accessibilité à la donnée.

Starburst est a place to be !

Victor: Je suis très impressionné par Starburst, les produits et les équipes. Il y des fondations très solides de part l’origine de la solution (Presto et Trino) et des fondateurs. Et je pense enfin qu’avec la nécessité des entreprises de toujours évoluer et rester réactives (on l’a vu avec la crise du Covid), la robustesse et la flexibilité des solutions de Starburst ont un rôle à jouer dans la volonté de continuer à démocratiser l’accès et l’analyse des données.

Martial Coiffe

Responsable régional des ventes France & Europe du Sud / Regional Sales Manager France & Southern Europe

Découvrir Starburst en 5 minutes

Your Comments :

data-mesh-email-signature

From Facebook

Read more of what you like.